C’est pas le club Med

IMG_0348.JPG

Non, le congé maternité ce n’est pas le club Med!

Non, être en congé mater ce n’est pas des vacances, non, ce n’est pas « trop bien » de rester à la maison. Pourquoi?

Tout simplement car le premier mois de ton gosse tu morfles. Ton dos ne s’est pas remit des 9 mois de surcharge pondérale concentrée dans le bide, surcharge qui semble vouloir rester définitivement. Ton bassin cherche tant bien que mal de se rapiécer suite au passage d’une tête d’environ 35 cm de périmètre, tête qui n’a pas oubliée de te déchirer à quelques endroits bien sympa. Ton périnée a oublié à quoi il servait, c’est comme ça que tu te retrouves à demander, toute penaude, une serpillière à ta belle-mère parce que tu viens de pisser sur son carrelage de salle-de-bain sans pouvoir t’arrêter. Tu ne dors presque pas, on ne voit pas bien pourquoi, ce n’est pourtant pas compliqué, « il faut dormir en même temps que bébé ». Le problème c’est que dès que bébé dort tout le monde rapplique pour voir la merveille!!!

Le deuxième mois, tu reprends doucement des forces, les gens viennent moins, voire plus du tout. Tu apprends à déléguer sans culpabiliser, de toute façon tu n’arrives à rien faire! Car si tu es comme moi et que tu as pondu un bébé RGO, tu ne te reposes toujours pas. Tu passes toutes tes journées avec un truc hurlant dans les bras ou une « deuxième tête » qui te bave dessus (si tu as choisi l’option portage). D’ailleurs je remercie jpmbb qui m’a sauvé la vie, ou tout du moins mes nerfs, et a appaisé mon petit. Le pire c’est qu’une fois que le nouveau petit être dort à peu près correctement la nuit, toi tu es en mode insomnie, car comme une conne tu ne peux pas t’empêcher de t’inquiéter et de penser au pire. Alors tu te lèves (pour la dernière fois promis!) vérifier qu’il respire bien. Faut dire qu’en bonne mère indigne, qui n’en peux plus de voir son mini-pouce hurler de douleur, tu le couches sur le ventre… »Quoi mais ça va pas! Tu connais pas la mort subite du nourrisson? » blablabla… Oui mais il faut bien qu’il dorme le pauvre. Et par la même occasion, toi aussi!

Alors voilà, le congé mater est fini depuis hier et je ne suis toujours pas remise de l’accouchement et de la fatigue accumulée de ces derniers mois. Heureusement pour moi les vacances commencent mais je sens qu’elles vont avoir un arrière goût de congés mater!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s