7.43 les origines…

Ça fait très film de geek ce titre, non?

Chose promise chose due, je vais t’expliquer pourquoi je nomme mon fils 7.43.

Au départ, il s’appelait cacahuète, car pour la toute première écho (vers 7 SA) c’est ce à quoi il ressemblait. Ce surnom il l’a gardé jusque la 1ère écho officielle, là il fût nommé patate, mais n’ayant pas beaucoup d’adeptes nous sommes revenus sur cacahuète.

A la deuxième écho, victoire de papa, c’est un garçon! Sauf que voilà des prénoms, pour un garçon, on en a pas, et cacahuète c’est bien sympa, mais on a vu sa tête, ses bras, ses pieds…il est concret. C’est un futur bébé, c’est un foetus…foetus c’est classe, mais MON fils c’est mieux, à défaut d’avoir un prénom. On est ainsi resté un moment avec mon fils et les jeux de mots pourris, imitations, accents nases etc… qui vont avec. D’ailleurs ça n’a pas réellement disparu.

Il aura fallu la troisième écho, ou presque, pour flasher sur le même prénom. Complicité oblige, on l’a entendu, on s’est regardé, on s’est souri, c’était choisi, en silence, au milieu de l’assemblé et personne n’a rien remarqué. Nous voulions le garder secret, pour cela nous lui avons donné un nom de code: PEPITO. Pourquoi Pépito? Souvent les gens pensent que NursePapa est mexicain (nié?!), il a même été surnommé Pedro dans son enfance (re-nié!), et une blague pourrie en entraînant une autre, Pépito. Alors là, Pépito, il avait des fans, tout l’hôpital l’appellait ainsi: « Alors, NursePapa, comment va ta femme? Et Pépito n’est toujours pas sorti de sa boite? »

Le 28 avril vers 17h10, la boite de Pépito présente une légère fuite (glam!) donc direction Trousseau. On m’y garde car c’est bien une fissure de la poche des eaux, mais le travail, et ses merveilleuses contractions de 2min toutes les 4min, ne débuteront que plus tard, vers 21h (quand NursePapa c’est barré au McDo). C’était bien sympa les contractions tout ça mais on s’ennuyait un peu, alors mon mari c’est mis à me lire des Chuck Norris Facts, et là c’était fous rires sur fous rires, entrecoupés de AÏE! Et à minuit se fût le Fact de trop, splash! La rupture, la vraie comme dans les films, j’étais pliée en deux de rire, et de douleur, of course.

A partir de là, tout s’accélère et devient un peu flou. Je me souviens tout de même que l’anesthésiste était franchement pas sympa, et qu’elle m’a mal posé la péri. Un peu je sentais plus ma jambe droite, un peu je ne sentais plus mon ventre, enfin à droite, mais un peu je sentais tout au niveau où tu as envie d’être anesthésiée, tu sais la « porte de sortie ». Je me souviens aussi de n’avoir qu’un petit 7 de tension, d’être bien « remplie » par perfusion, qu’on s’est foutu de ma gueule quand j’ai dit que je voulais uriner.

« Ce n’est pas possible madame, vous êtes anesthésiée. » Bah non, pas LA, c’est pas faute d’en parler depuis tout à l’heure!

On n’a pas voulu me croire quand j’ai dit qu’il allait sortir, que je DEVAIS pousser (à ce moment là c’était vital pour moi, fallait que je pousse).

« Mais non madame, faut appuyer sur le bouton et vous n’étiez qu’à 4 cm il y 3/4 d’heure… » Ça fait juste 3h que je te dis que ça ne m’anesthésie que la jambe, et ne me redit pas de changer de positions, je les ai toutes essayé. « Ah bah si. Bon bah… on s’installe » Quand je te dis qu’il faut que je pousse!

3 contractions, et une poussée sur la 4ème, plus tard, 5h06 mon Pépito était sortie de sa boite. Par contre, si il avait pu s’abstenir de déchirer l’emballage au passage, j’aurais préféré (comment ça je suis crade?). Pendant que je fais connaissance avec mon petit boxeur de vessie, on s’occupe de mon « intérieur », moi je suis dans ma bulle, yeux dans les yeux, coeur contre coeur. Au bout d’un moment je lève la tête pour demander pourquoi je ne peux pas le mettre au sein (trop longtemps que la poche a été rompu, doit faire des prélèvements bactério sur le petit). Mes yeux s’égarent dans la pièce et tombent sur une feuille blanche scotchée sur la porte:

« 7.43 félicitations au papa! »

-« Heu, c’est quoi ça? »

-« Oh, ça! C’est notre aide-soignant, il aime bien féliciter le papa, parce que nous on félicite souvent que la maman. »

-« Non, 7.43, c’est quoi? »

-« C’est rien d’important, c’est le pH de son sang de cordon. »

Alors quoi de mieux comme surnom, pour le fils de deux infirmiers, que la valeur de son pH?

En exclu, une photo de l’accouchement:

T’as vu, il est sorti tout habillé de sa boîte!

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. bigoudmam dit :

    qu’est ce que c’est que cette manie de future papa de se barrer au Mcdo lol
    Pour 7.43 au moins c’est original comme surnom,il n’y en aura pas 2!!! au plaisirs de te lire!

    1. nurselily dit :

      C’est simple, il y a toujours un McDo pas loin de l’hosto et c’est facile à avaler même quand tu es hyper stressé.

      Et effectivement 7.43 y en a pas 2!

  2. s18o dit :

    Très drôle la photo en bas! ahahah!
    Tu as un style génial, tu écris bien, je suis tout à fait fan!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s