GRANDIR

Pendant près de neuf mois dans son ventre, bien au chaud, j’ai grandi.

Un jeudi matin, j’ai poussé mon premier cri, j’ai grandi.

Au fil des tétées, puis des biberons et des purées, j’ai grandi.

A chaque jour ses découvertes et ses premières fois, chaque jour je grandis.

Le ventre de maman s’est arrondi une seconde fois, je suis devenue grande soeur, j’ ai grandi.

A quatre nous menions une belle vie mais un jour papa est parti. J’ai grandi.

A trois nous avons dû nous adapter. J’ai grandi.

Un week-end sur deux, j’occupais petit frère pour qu’il n’entende pas la marâtre frapper notre papa. J’ai grandi.

Papa l’a quitté elle-aussi, dieu merci, mais à la rue il s’est retrouvé, dans mes bras il a pleuré. J’ai grandi.

Donc, pendant près d’une année, un week-end sur deux, le gymnase à côté de l’école nous avons squatter. J’ai grandi.

Le jour où j’ai trouvé ma mère par terre, bouteille d’alcool et somnifère, j’ai grandi.

Petit à petit, la vie à de nouveau sourit. Maman a fait une belle rencontre et papa s’est remarié, mais voilà il est reparti, en Bretagne cette fois-ci. J’ai grandi.

Fini les week-end sur deux, seuls les vacances scolaires sont là pour voir mon papa. J’ai grandi.

Premier amour, premier baiser, première fois sous les draps, premier « je t’aime »… je deviens plus femme que fille. Bah oui j’ai grandi!

Cet homme là ne me respectait pas, un jour je me suis rebellée, je me suis libérée, j’ai grandi.

Dans les bras de l’Amour, le vrai, je me suis retrouvée, j’ai voulu le nier mais il m’a rattrapé. Heureusement pour moi! Avec lui, main dans la main, coeur contre coeur je grandis.

Nous nous sommes installés, nous nous sommes mariés, avec lui je croque la vie, je grandi!

Puis en moi, cette vie a grandi pendant près de neuf mois, dans mon ventre, bien au chaud et avec elle j’ai grandi.

Un vendredi matin, il a poussé son premier cri, il a grandi et j’ai grandi, grandi, GRANDI jusque l’infini.

Au fil des tétées, et à présent des purées, il grandi mon tout petit et je grandi avec lui.

A chaque jour ses découvertes et ses premières fois, nous goûtons le bonheur d’être trois, et que j’aime ça! A travers leurs regards plein d’amour, je grandis tous les jours.

Depuis toujours je grandis. Je ne suis pas une géante, heureusement, car je grandis dedans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s