Ma routine compote

le

Depuis le début de la diversification je fais les compotes de mon fils. Au début je ne savais pas trop comment m’organiser et j’étais vite débordée, ça m’a pris quelques temps mais à présent c’est une affaire qui roule.

J’achète minimum 2kg de pommes, celles à 0.99€ le kilo d’Auchan sont idéales pour faire de bonnes compotes à petits prix, et selon mes envies ou selon l’étalage, je prend d’autres fruits (ex: bananes, fraises, poires, oranges…).

Je profite de la sieste de 7.43, lorsque monsieur me fait l’honneur de bien vouloir dormir, ou de la présence de mon mari pour s’occuper du nain. Bref, de préférence je profite d’un moment de calme pour éplucher et couper toutes les pommes. Je les cuis toutes en même temps, à la vapeur… oui oui je cuis plus de 2kg de pommes à la vapeur et en moins de 15min! Bah oui je triche, je me suis acheté une super cocotte minute, regarde:

2kg de pommes dans le panier vapeur.
2 dosettes d’eau soit 500ml
Réglage de la minuterie, mollette sur 1 et hop sur le feu à pleine puissance.

C’est magique, lorsqu’elle est suffisamment chaude, elle sonne pour que je mette le feu en veilleuse (sur le petit feu quoi!). Là le minuteur se met en route et sonne une nouvelle fois, lorsque le temps est écoulé, pour te dire d’éteindre le feu… c’est cuit! Je n’oublie donc plus mes pommes sur le feu, même si je suis très occupée, donc plus rien ne crame! Bref, je l’adore, tu l’auras compris, mais revenons en à mon organisation de compotage.

Une fois les pommes sur le feu, je m’occupe des autres fruits.

Exemple, cette semaine, j’ai épluché et cuis les bananes dans le babycook…

Les bananes fument…miam!

pressé des oranges…

J’en ai pressé un peu plus pour avoir un verre de jus pour le goûter, un délice.

et découpé un ananas…

J’ai pris le parti de ne pas le cuire, il était bien assez mûre.

Quand la cocotte a sonné, tout était prêt pour faire 3 mélanges différents: un saladier de bananes cuites, un saladier d’ananas frais en morceaux et un saladier avec un fond de jus d’orange fraîchement pressé. J’ai réparti les pommes et j’ai mixé les différents mélanges, l’un après l’autre, avec un petit rinçage du pied entre chaque. (Le pied du mixeur hein, pas le mien!)

Ça a l’air bon non?

Ensuite une mise en petits pots.

A la louche.

Le must c’est d’en récupérer à droite et à gauche, chez la soeur/belle-soeur/voisine/copine qui utilise des petits pots. Ça leur donne une seconde vie, à ces contenants en plastique, une sorte de recyclage pas cher (enfin pour toi, pour la copine/voisine/soeur/belle-soeur c’est moins sûr), en plus ça te permet d’avoir stock plus conséquent et dans les bonnes quantités. Un autre avantage est de pouvoir donner à ton gosse sa compote en sortie et de ne pas être obligée de te trimbaler avec ton contenant sale, le reste de la journée, dans le sac. Hop à la poubelle! Même si je n’aime pas trop le principe de jeter, je culpabilise pas puisque je l’ai utilisé déjà une dizaine de fois.

Je laisse refroidir…

Pendant que ça refroidit je note, au marqueur, sur le couvercle, la composition de la compote et je prend un café/une douche/un goûter, ou je fais la vaisselle, ou les deux à la fois (sauf pour la douche évidemment! Je ne fais pas encore ma vaisselle dans la baignoire et au gel douche).

Après avoir mis le bon couvercle sur le bon petit pot une partie va au frigo, pour être consommé dans les 48-72h, le reste va au congélateur. Une fois congelé, les compotes rejoignent mon tiroir à desserts. Et oui, les desserts de poupi (cherche pas c’est un des surnoms complètement con de 7.43) sont des V.I.P. du congel, un tiroir leur est réservé! Ils seront décongelés et consommés au fur et à mesure selon les besoins.

Cette fois-ci j’ai obtenue 15 petitscompotes, soit un peu plus d’une semaine de consommation, et vu que je n’attend jamais que la réserve soit vide pour en refaire, bah j’ai de l’avance.

Regarde:

« Il est pas mal ce coin V.I.P. mais ils auraient pu mettre le chauffage… on se les pèle ici! »

Du coup je suis tranquille pour une ou deux semaines, tout dépend du nombre de jours à la crèche.

Et au jour le jour, il n’y a rien de plus simple: j’ouvre, je choisi, je met à décongeler (au frigo, à température ambiante, au bain marie ou au micro-onde selon le temps que j’ai devant moi), je donne, je lave ou je jette. C’est sans prise de tête!

En résumé:

  • ça me prend 30min à 1h par semaine.
  • c’est super économique, surtout quand je prend les fruits à moins d’1€ le kilo.
  • c’est super bon.
  • je suis sûr de ce qu’il y a dedans (ex: pas de sucre).
  • c’est simple à faire.
  • j’ai toujours une bonne réserve.

Mais le meilleur reste le plaisir de voir mon fils se régaler avec ce que je lui ai préparé!

Et toi, tu petitcompote?

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Joyeux Bordel dit :

    je compote dur dur et je compote salé aussi… ici c tout maison!!! Une question d’organisation comme tu dis mais franchement très économique!!!

    1. nurselily dit :

      Les petits pots salés j’en fait quasiment plus vu qu’il souhaite manger absolument la même chose que nous. Du coup je cuisine sans sel ou très peu (ce qui ne change pas trop de d’habitude) et nous mangeons tous les trois le même repas, ce qui ne l’empêche pas de taper dans mon assiette. Pas celle de papa, non, la mienne!
      L’avantage de faire ainsi c’est que ça m’oblige à faire des menus variés et équilibrés!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s