15 mois.

J’ai recalculé plusieurs fois car je n’y crois pas… tu as 15 mois.

Parfois je pense que tu as moins car le temps m’échappe, les jours défilent, tout comme les mois, sans que je m’en aperçois.

Souvent je me surprend à penser que tu as plus…

…quand tu cours (déjà) alors qu’il y a moins d’un mois tu ne marchais même pas.

…quand tu me tends une patate en me disant « Tiens, tatate! ».

…quand tu me cris « Totoooote! » à la fin de ton plat pour avoir ta compote.

…quand tu me fais des « conneries » élaborées comme ouvrir les placards fermés à clefs avec une barrette (toujours pas compris comment tu as fait!), pousser un carton à travers toute la cuisine pour te faire un marche-pieds afin d’atteindre le micro-onde, déménager les chaises du salon pour grimper dessus et voler la souris du PC portable ou mon verre de Schweppes , et j’en oublie des tas.

…quand tu veux goûter à tout, mais surtout quand tu aimes des choses improbables comme le cachir piquant (un type de saucisson du Magreb) ou la soupe miso.

…quand tu prends le même petit-déj que moi, le café en moins.

…quand tu grimpes seul, ou presque, sur mon dos pour t’installer dans le meï-taï.

…quand tu enlèves seul ton manteau…

ou encore quand tu tombes et que tu ne pleures pas malgré la grand boom, perceptible depuis la pièce d’à côté, et que tu viens me chercher sur tes deux pieds, tranquillement, en te frottant la tête pour avoir un câlin de réconfort. (j’adore!)

Mais certains petits rien me rappellent que tu es encore un petit de 15 mois. Des petits gestes, des petites attitudes du quotidien comme…

… quand tu essaies de t’habiller, tu es très loin d’y arriver. Tu me tends donc très rapidement ton vêtement pour que je t’aide.

…quand tu joues ce n’est jamais loin de nous, tu as besoin de nous voir et/ou de nous faire participer.

…quand tu fais un câlin ce n’est pas très doux mais c’est tellement choux!

…quand arrive le sommeil, tu as toujours besoin de quelqu’un pour t’accompagner, pour t’apaiser.

…quand tu as besoin de téter, et que tu es encore endormi, tu fais ce même petit bruit-cri que quand tu étais tout petit petit comme ça.

En même temps j’ai l’impression que tu es là depuis toujours.

Bref, j’y crois pas, depuis hier, tu as 15 mois.

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. PetitsDiables dit :

    Joyeux moisniversaire! Tu racontes si bien le temps qui passe…

  2. bigoudmam dit :

    c’est vrai que le temps fil… hier c’était des bébés et un beau jours on se reveille avec un enfant…

    1. nurselily dit :

      Oui, le bébé s’efface à vitesse grand V pour laisser place à un petit garçon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s