Temps.

Comme suspendu dans le temps, comme un film qui se déroule au ralenti, ma grossesse, ou tout du moins ce premier trimestre, me semble durer plus que de raison.

Est-ce dû à la fatigue qui m’accable?
Est-ce à cause de mon impatience?
Est-ce que les maux de grossesse me pèsent au point de vouloir accélérer le temps?
Est-ce dû à l’absence de changements physiques visibles?
Est-ce, tout simplement, la conséquence d’une grossesse plus jeune qu’annoncée initialement? (Comme une sensation d’avoir reculée plutôt que d’avancer.)
Ou est-ce dû à la découverte précoce de cette grossesse?
(Cette fois-ci je l’ai appris dès le début, alors que pour la première, presque un mois c’était déjà écoulé avant de la découvrir. Du coup c’était passé très vite.)

Je ne sais pas, c’est un mélange de tout cela, je crois.

Je sais ce que tu vas me dire: ça passe toujours trop vite alors profite!
J’aimerais si seulement je ne me sentais pas si mal (cf Mamantable).

Ce qui serait fantastique, vraiment, c’est que le temps s’accélère jusqu’au moment où je me sens bien. Tu sais celui avec un joli ventre rond, mais pas trop, où tu te sens en pleine forme et belle… C’est là, juste là, que je souhaiterais qu’il se suspende à nouveau, qu’il prenne son temps et que je profite de ses instants magiques jusqu’à en être repu.

20121108-164800.jpg 14SA et aucuns changements visibles mais tout pleins de maux!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s