Au diable la varice!

Je suis comme ça, j’ai un humour qui parfois vole bas, les jeux de mots pourris j’adore ça, et puis j’aime rire de tout. Surtout des choses qui me gâchent la vie. Je suis adepte du « mieux vaut en rire qu’en pleurer », parfois même au point de choquer mon entourage, mais ça c’est une autre histoire.
Au-delà de ça, je suis généreuse aussi, j’aime partager et même les choses qui ne se partage pas, alors AU DIABLE LA VARICE L’AVARICE, aujourd’hui, je vais partager avec toi mon intimité intime.

Oui oui, une fois n’est pas coutume je vais te parler de sexe, pas de la chose que l’on pratique sous la couette (et pas que là… pardon, je m’égard.), mais du sexe féminin, en l’occurrence le mien, et de la vilaine chose qui s’y est installé sournoisement.

Pré-requis: Je suis enceinte de 6 mois.

A savoir également: Pas de cachotteries et des détails, alors si tu es sensible dommage pour tes jolis yeux.

La petite histoire:
Je ressens une sorte de pesanteur à l’entre-jambe lorsque je reste trop longtemps debout, depuis 2-3 mois. Lorsqu’il m’est impossible de m’asseoir, pour me soulager, une douleur s’installe, me rendant impatiente à me dandiner d’une jambe à l’autre, comme un enfant qui a une envie pressante. Au début, c’était après plusieurs heures debout, c’était gênant au travail mais pas au quotidien, puis le temps de tolérance à fortement et progressivement diminuée.
Depuis quelques semaines la sensation de pesanteur est quasi instantanée, la douleur apparaît entre 30min et 1h debout, et plus la journée avance, plus elle est rapide à venir et c’est très handicapant, surtout avec un aîné de 21 mois qui réclame souvent les bras.
Jusque là je faisais avec, sans m’en inquiéter, les douleurs de grossesse sont parfois étranges, mais j’ai eu peur le jour où j’ai senti un changement. C’était gonflé à l’extrême, sous les doigts ça faisait comme une grappe de raisin… bien qu’étant soignante, aucune idée de ce que ça pouvait être. Pour moi, à part un prolapsus je ne savais pas ce qui pouvait bien se situer à ce niveau là. Panique dans ma tête à neurone unique!

J’ai sérieusement essayé de réfléchir. Qu’est-ce qui peut me faire autant mal debout, en faisant tripler de volume mon sexe mais qui disparaît dès que je m’allonge? Non, je ne vois pas. Le problème est là, je ne vois pas… alors je me suis armée d’un miroir et j’ai vu…

J’ai vu une carte du réseau autoroutier en 3D, c’était mes veines prêtes à exploser!

Bordel, des varices!

Non mais des varices,quoi! Qui partent de l’intérieur des cuisses jusqu’à la vulve où elles atteignent leur paroxysme.

Alors voilà, j’ai 27 ans, j’ai des varices et pas n’importe lesquels, des péritonéales et vulvaires.

Je ne savais même pas que ça existait.

J’aurais préféré ne jamais en connaître l’existence.

Paraît que ça disparaît avec l’accouchement… en attendant il me reste 3 mois à porter des bas de contentions (même des collants) comme mémé Georgette et à rester le plus souvent possible allongée ou assise pour éviter de souffrir.

Car oui je souffre. J’ai l’impression d’avoir, au mieux, la tête du bébé entre les jambes, au pire, d’avoir accouché il y a quelques minutes.

Et si tu as déjà accouché tu sais combien ça peut faire mal juste après, combien les WC peuvent te faire peur, comment tu t’accroches à la cuvette en pensant « Putain, ça va tout péter! », comment il te paraît in-envisageable de recoucher de suite avec monsieur (bon tu me diras qu’avec le sang tout ça il ne l’envisage pas non plus), comment tu t’assois en trois ou quatre étapes comme si c’était sur des oeufs…

Tout ça je le vis chaque soir, parfois dès le matin et j’en ai encore pour trois mois minimum + les suites de couches, YOUPI!

Pour finir sûr une note poétique:
Je suis une mémé atteinte d’aérophagie stade terminale qui a la chatte en choux-fleurs.

Ne me remercie pas, c’est gratuit.

Publicités

19 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Steph dit :

    Donc tu te mets des bas de contention dans la culotte??

    1. nurselily dit :

      Héhéhé! Fofolle va!

  2. Gwenn Le Coz dit :

    Bonjour!
    Je ne sais pas où tu te situes géographiquement, mais en santé humaniste et avec l’aide de la micronutrtion, on peut travailler pour y remédier!!
    Tu as un traitement allopathique, du coup?
    Ce serait mieux de s’en débarrasser avant l’accouchement!

    1. nurselily dit :

      Je suis sur Paris, et non à part les bas de contentions je n’ai rien du tout.

      1. Gwenn Le Coz dit :

        oh, ben ça alors…. je ne sais pas si tu es un peu médecine douce mais en phytothérapie, homéo ou santé humaniste tu pourrais trouver du confort voire même t’en débarrasser!
        Si tu le souhaites, je peux te donner quelques références.

      2. nurselily dit :

        Je veux bien, si ça peut me soulager sans risque pour bébé, je prend!
        Mon mail: nurselily.leblog@gmail.com

  3. Elinais dit :

    Ah ben tu vois, j’ai ce même genre. Sauf que je ne vois pas de veine enflée donc ma gynéco a plutot pensé à de l’eau. Oui de la rétention d’eau apparemment.
    Ca gonfle, intérieurement et extérieurement. Mais au contraire de toi, je ressens un poids mais pas de douleur, plutot un étirement de la peau. Et puis ça part et puis ça revient. Parfois après l’amour, parfois comme toi quand je reste debout. Et j’avoue, on dirait que je viens juste d’accoucher quand ça fait ça ^^

    1. nurselily dit :

      Elle t’a examiné debout ou allongée? Car si les varices sont légères elles ne se voient pas allongée.

      1. Elinais dit :

        C’était allongée.. Tu crois que je pourrais avoir des varices aussi? Va falloir que je prenne mon miroir alors..

      2. nurselily dit :

        Je ne sais pas mais les symptômes semble être les mêmes.
        Les gonflements et la pesanteur après le sexe (c’est quoi déjà? je blague mais ça fait longtemps, j’ai trop bobo) c’est ce j’ai hors grossesse, je n’y avais jamais accordé d’importance pendant que c’était une réaction aux frictions.
        Parles-en quand tu y retournes. Il existe des moyens diagnostiques et des traitements lorsque c’est en dehors d’une grossesse.
        Le mieux c’est de l’évoquer avec ton gynéco, elle n’y a peut-être pas pensé c’est tout.

      3. Elinais dit :

        Oui effectivement.. Mais je n’ai pas mal par contre!
        Je lui en parlerai.. Et courage alors!!

      4. nurselily dit :

        Moi j’ai mal car c’est vraiment énorme! Le principal symptôme c’est la sensation de pesanteur associé à un gonflement de la vulve mais je ne me permettrais pas de t’affirmer que c’est cela.

      5. Elinais dit :

        Bon je te fais une photo??
        MDR!

      6. nurselily dit :

        Tu n’oserais pas!
        Moi je m’en fout j’en voit tous les jours et de toutes les formes au boulot 😉

      7. Elinais dit :

        Mouhahaha! Non effectivement, je n’oserais pas ^^

  4. Morgane K. dit :

    C’est malin ! Maintenant je vais rêver de chou fleur !!!!! ^^

    1. nurselily dit :

      Bah quoi? C’est krès krès bon le choux-fleur! (regard innocent)

  5. Kiki the mum dit :

    LOL désolée, mais tu m’as fait rire. 🙂
    Tu as oublié que ça pourrait être pire, genre sentir le pipi comme mémé Fernande. Comment est-ce possible ? Une bonne toux et un périnée qui laisse à désirer. Courage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s