Fausse joie.

le

Aujourd’hui, grosse journée.

Coiffeur pour tous les trois, dans la bonne humeur (merci Youtube sur le smartphone), même que je n’ai eu besoin de couper que 2 cm, de ma longue chevelure, et que mon coiffeur m’a dit que mes cheveux étaient magnifiques.

Un bon début.

Restaurant tous les trois. 7.43 est sage, poli (il sait dire merci et en est tout fière) et souriant, il mange ses nuggets dans une avalanche de « hmmm », a du mal a rester assis mais rien de bien méchant pour un enfant qui n’a pas encore deux ans.

C’est cool, nous sommes détendus.

Shopping, nous ne trouvons pas ce que nous cherchons.

Ça agace mais sans plus.

Courses. Trop de monde, des cris et des pleurs de notre bambin qui refuse de dormir dans la poussette, ne veut pas s’asseoir dans un caddie, ne veut pas être porté, ne veut pas être posé… Bref qui ne veut pas être là.  Nous arrivons à acheter une partie de ce que nous cherchions mais oublions la moitié de notre liste épuisés et énervés par les cris de notre fils et tout ces gens qui s’arrêtent pour nous regarder au lieu de passer leur chemin.

Passage en caisse. Pas de caisse prioritaire d’ouverte, comme d’hab, mais je m’en fout on a utiliser le système « express », tout nos articles sont déjà scannés, il n’y a plus qu’a payer!

Ahahah… sauf qu’il faut attendre l’hôtesse qui n’est pas là. Sauf qu’il faut faire une vérification complète donc tout charrier sur le tapis. Sauf que le bambin hurle de plus en plus, ne supporte plus l’attente car la fatigue et tout ce bruit le rendent nerveux. Sauf que madame l’hôtesse prend le temps de blaguer avec d’autres clients plutôt que de s’occuper de la femme enceinte, essoufflée,qui se débat avec une tornade hurlante et tapante dans les bras, pendant que son mari fini de tout mettre sur le tapis.

Gain de temps = 0

Nervosité = maximum.

Energie = 0

Moment de calme et de détente. Pas de sieste (dommage) mais des câlins, des histoires et des jeux calmes chez mamie G.(ma mère) et papitof en attendant qu’ils rentrent du travail.

2h30 de coolitude.

Nervosité retombée à 0.

Mamie G. arrive. Discutions à base de « moi, moi, moi » enfin pas que, mais vu que ce qu’on lui raconte ne l’intéresse pas, bah ça revient au même!

Pas grave. Nous avons l’habitude.

Papitof arrive plus tard, mais tôt comparé à d’habitude, 7.43 qui cri « papiiiii! » en le voyant et se met à courir dans tous les sens ♥.

Repas du soir. Gueulante de ma mère car papitof à oser faire une blague sur la feignantise de son fils, rien de méchant en plus (et même très drôle), car attention on touche pas à son fils, tu comprends il y a 3 ans il lui a peint sa chambre!

Pfff, sans commentaires.

(ça fuse en tout sens dans ma tête mais je m’abstiens, j’en ai marre de m’énerver).

Retour au calme.

Le bambin fait son clown et le public répond présent, mais ce mini-clown est épuisé, il commence à s’endormir sur place.

Il est temps de partir.

Un petit pic avant de fermer la porte histoire que tu ne regrettes pas ton départ.

Une fois en voiture, mon homme me parle d’une discutions qu’il a eu avec ma mère, lorsque j’étais dans une autre pièce avec 7.43, un scoop, mamie G. a posé une dizaine de jours autour de ma date présumé d’accouchement!

Youpi, youpila, je fait la danse de la joie dans ma tête!

Pour cette naissance-ci elle a pris la bonne résolution de venir m’aider? de passer du temps avec notre Petit Secret? peut-être va-t-elle me proposer de garder 7.43?

Vu que je « n’ai pas besoin d’aide », madame ma mère partira en Bretagne, car après tout « le petit, on aura tous le temps de le voir plus tard ».

FAUSSE JOIE!

Incompréhension.

Enervée, dégoutée, dépitée, envie de pleurer voilà comment se finit ma journée.

Sinon, aujourd’hui, ça fait pile poil 7 mois que Petit Secret est en moi ♥
Sinon, aujourd’hui, ça fait pile poil 7 mois que Petit Secret est en moi ♥
Publicités

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Morgane K. dit :

    Charmante ta maman !
    J’en ai une dans le même genre qui m’a laissé faire des cartons de déménagement durant mon 9ème mois de grossesse avec mon premier loulou de 2 ans qui ne demandait qu’à se changer les idées chez elle…si elle avait seulement proposé de le prendre…
    On a beau aimer nos parents, on n’oubliera pas…

    Comme je te comprends…et comme je ne comprends pas ta maman !

    1. Morgane K. dit :

      Du coup j’en oublie de te conseiller de profiter un maximum de tes 2 derniers mois de grossesse, des tes derniers moments avec 7.49 comme fils unique…tu verras que lorsque tu partiras pour accoucher, laisser (même ponctuellement) celui qui restera pour toi ton premier bébé, c’est dur…et quand tu vas le retrouver, tu auras la sensation de le voir d’un coup si grand ! ❤

      1. nurselily dit :

        Oui, je m’y prépare, j’ai lu beaucoup de témoignages similaire au tiens, mais merci du conseil.

    2. nurselily dit :

      Je ne comprend pas non plus la tienne. C’est dingue!
      Elles ont la chance de nous avoir à côté, de pouvoir profiter de leurs petits enfants mais non.
      Le jour où je vais partir loin de chez elle, elle va pleurer car elle ne les verra pas/plus, qu’ils sont loin, qu’elle ne peut pas en profiter blablabla… Je le vois venir gros comme une maison.
      Merci pour tes mots.

  2. Julie L dit :

    Ah oui les parents on les aimes…
    ça me fait penser à ma mère, qui m’avait « promis » d’être présente pour la fin de ma seconde grossesse, et qui à décidé de déménager au pied lever dans le sud (bézier), alors qu’elle habitait en région parisienne (comme nous), pendant mon septième mois de grossesse.
    Et qu’elle est resté dans le sud pour mes 3 derniers mois, me laissant avec mon Quatrans (en très bonne forme puisque c’était les grandes vacances…) et jusqu’à la naissance de ma fille (fin aout).

    J’apporte tout mon soutient à la situation 😉
    J’espère que tu pourras profiter à fond de ces derniers moments de 2 en 1, et de ton fils « unique » pour encore un temps.

    1. nurselily dit :

      Ah oui pas mal!
      Y a du level aussi chez toi 😉

      Je vais organiser un concours « ma mère, mon incompréhension permanente » je suis sûre qu’on aura matière à travailler et à rire (jaune)!

  3. Steph dit :

    😦 pleins pleins pleins de bisous copine ♥♥♥♥♥♥♥

  4. nadinbox dit :

    Vive la famille !

    1. nurselily dit :

      Comme tu dis!
      Et ce n’est que le sommet de l’iceberg, y a pire que ça dans ma famille.

  5. natachaa dit :

    Salut, si ça peux te consoler, chez nous c’est idem, ma mère n’a pas gardé une seule fois l’héritier depuis sa naissance (il a 18 mois!). De plus, ses remarques incessantes à base de « pleure pas t’es un garçon » et de  » ne le prends pas sans cesse dans les bras, tu vas en faire un mou du genou » (version poli…), font que nous nous voyons peu alors que nous habitons à côté. Mais le pompon quand même, c’est quand mon fils avait 6 mois, qu’elle m’a déclaré de but en blanc que j’avais fait suer tout le monde pendant ma grossesse (évidence que je me serai passée d’entendre), que je me suis trop écoutée et que c’est à cause de ça que j’ai eu une césarienne. Chez elle « les femmes font les bébés naturellement, c’est pas des mauviettes »(dixit). humhum…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s