Naissance [la suite]

le

Hier, je t’ai abandonné , en plein suspens.

20130509-152807.jpg
13h-je-ne-sais-pas-combien
Elle revient.
La péridurale devient « une indication médicale », je ne suis qu’à 3 pauvres centimètres (Horreur, toute cette douleur pour si peu de résultat?!) et Petit Secret, lui, ne supporte vraiment pas, il ralenti dangereusement à chaque contraction.
Ça bipe sans cesse.
Je ne peux plus parler, je suis renfermée sur moi-même, seuls quelques mots arrivent à sortir.
« OK » pour la péridurale.
J’ai envie de pleurer.
La césarienne en urgence, reste hypothétique dans sa bouche mais je sais, je suis du milieu, la décision a sûrement déjà été prise, c’est une manière de me préparer en douceur.
La douleur est si forte que j’arrive à peine à demander « le gaz » pour essayer de me soulager.
Le regard de mon homme n’est qu’inquiétude, même si il me sourit. Il me caresse le front et je me focalise là-dessus.
Je respire dans le masque et je me sens presque partir.
Je me laisse aller.
Après tout je vais avoir une césarienne, je peux bien sombrer, qu’est-ce que ça va changer?

13h-je-ne-sais-pas-combien + 10min
Je sort de ma torpeur.
J’ai envie de pousser.
Envie de pousser? Ce n’est pas possible!
Je baragouine un « envie pousser » à mon mari, en me tortillant et lui attrapant le bras.
Stéphanie, à ce moment-là, est de retour, ma sage-femme d’amour!
« Ma pauvre, je suis désolée de vous avoir laissée seule comme ça, j’étais avec une autre femme. »
Rien que d’entendre sa voix, je suis rassurée.
Je répète « pousser » dans un murmure.
Stéphanie n’entend pas, mon homme lui répète alors « Elle a envie de pousser. »
J’ouvre les yeux, je croise son regard interrogateur.
Elle cherche une paire de gants.
« Si vous voulez pousser, ne vous retenez pas, faite-le, poussé! »
Elle s’assoit au pied du lit, me demande si elle peut m’ausculté, je hoche la tête.
La seconde sage-femme entre avec le chariot d’anesthésie, « Qu’est-ce qui se passe? ».
Stéphanie me dit que la tête est dans le vagin.
« Quoi? Mais elle était qu’à 3 centimètres y a 15 minute! » dit, stupéfaite, la seconde sage-femme.

On y va, c’est parti, je vais accoucher, comme je le voulais, sans péri!
J’étais sur le dos quand j’ai effectué mes premières poussées, mais je ne me sentais pas efficace, malgré les encouragements de Stéphanie, assise, les mains jointes, au pied du lit.
Là, entre l’anesthésiste qui ne comprend pas trop la situation.
« Elle accouche, tu peux reprendre ton chariot. » (gniark, gniark, gniark!)
Je me met alors sur le côté gauche.
Je pousse au rythme de mes sensations, c’est bien mieux ainsi.
Ça brûle, mais je sens ses cheveux du bout de mes doigts, j’y suis presque!

La tête est sortie
Le cordon est autour du cou.
Comme son frère.
Cette fois-ci, par contre, il est assez long, elle arrive donc à le dégager.

Je dois pousser encore un peu.
Stéphanie me demande de l’attraper mais je ne veux pas.
« – Vaz-y toi!
– Quoi? (stupéfait)
– Vaz-y attrape-le! »

C’est ainsi que NursePapa, à 13h35, le 2 mai 2013, a été le premier à tenir et découvrir notre Petit Secret. Et c’est les larmes aux yeux, qu’il a déposé notre petit garçon contre mon cœur, pour notre plus grand bonheur!

3,2 kg 50,5 cm Plein de cheveux noir. De magnifiques yeux sombres.
3,2 kg
50,5 cm
Plein de cheveux noir.
De magnifiques yeux sombres.

Au final, j’ai eu l’accouchement que je voulais, pas de péridurale, dans la position de mon choix, pas d’épisiotomie, même pas la moindre petite déchirure, et bébé accueilli par papa.

Ce fût plus qu’intense, comme un film, que je me passe et repasse, en ayant du mal à y croire. Ce bébé que j’ai tant attendu, ce travail qui a mis tant de temps à venir pour au final ne durer qu’un petit quart d’heure… ce n’est plus un Petit Secret mais une étoile filante!

A star is born.
A star is born.

Mais reste une petite question…
Maintenant que Petit Secret n’en ai plus un, comment va t’on l’appeler?
Ocytocine? Ma décharge de bonheur et d’amour.
Ocytocin pour faire masculin?
Petite étoile ou  Little star?
Etoile filante ou Falling Star?

Tu l’appellerais comment toi?

Publicités

24 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. s18o dit :

    Félicitations! 🙂 Bel accouchement, moi aussi, je suis passée de 2/3 cm à la poussée finale en très peu de temps, notre corps fait des exploits!
    Petite étoile c’est joli.

  2. big mama dit :

    c’est normal que j’ai une larme sur le coin de mon oeil??? hein????

    1. nurselily dit :

      Je ne sais pas, moi j’en avais plein les yeux ce jour là 😉

  3. Sandrine K dit :

    J’ai les larmes aux yeux… Tu prends aux tripes dès le matin toi ! Félicitations en tout cas 😉

    1. nurselily dit :

      C’est parce que je l’ai écrit avec mes tripes 😉
      Merci beaucoup.

  4. Isa Vvat dit :

    Félicitations et merci pour ce joli récit!

    1. nurselily dit :

      Merci à toi de l’avoir lu.

  5. BabyPop dit :

    Félicitions !! Petite Etoile c’est bien choupi. 2 mois que j’ai accouché et 2 mois que je me repasse le mien en boucle tellement j’ai adoré !

    1. nurselily dit :

      Merci.
      C’est dingue mais j’ai adoré également 😉
      Malgré l’angoisse et la douleur, le happy-end façon série américaine, l’a rendu magique à mes yeux et je ne changerais pas le moindre petit bout de son déroulement, contrairement à mon premier accouchement.

  6. Nanette dit :

    Sur le côté, comme moi ♥ Félicitations encore, j’ai hâte de le voir ce ptit bout !

    1. nurselily dit :

      Encore merci!
      Tu verras, c’est une vrai beauté comme son grand frère ^^

  7. Peg dit :

    Bravo bravo bravo, et félicitations pour cet accouchement dont tu rêvais. 4 jours plus tôt, moi aussi je donnais la vie, a mon Petit Couillu, sans péri, sans épisiotomie, sans déchirure. On est des warriors Nurselily!! Vive nous, vive nos Z’hommes, vive nos bébés!!
    Plein de bonnes choses pour cette nouvelle vie!

    1. nurselily dit :

      Merci merci et félicitations à toi aussi!

  8. Gena dit :

    J’avais écris un long commentaire mais ça n’a pas fonctionnait 😦
    Je disais donc… que ça me fait penser à la naissance de ma Mini Miss ce 26 janvier… le col a « lâché » d’un coup, et on a a peine eu le temps de m’aider à me mettre sur la table d’accouchement, que ma puce était déjà sortie, sa poche des eaux sur la tête (elle est née coiffée).
    J’ai eu aussi l’accouchement donc je rêvais… naturel, express, j’en ai retiré une certaine fierté, un sentiment de puissance,
    Et j’en garde un souvenir intense, magnifique, inoubliable…
    Nous ne savions pas le sexe de bb non plus et la découverte a été magique aussi 🙂

    1. nurselily dit :

      Ça a dû être intense!
      C’est vrai que ça donne un sentiment de surpuissance 😉

  9. Yumi dit :

    Très beau récit et félicitations ! J’ai aussi eu un accouchement naturel comme je le souhaitais mais avec une grande épisio. La tête du ptit avait un peu de mal à passer sur la fin XD !

    1. nurselily dit :

      Merci.
      Aïe pour l’épisio!

  10. comme c’est beau..j’ai adoré te lire ❤

  11. Julie L dit :

    Toutes mes félicitations pour cette naissance magnifique, ce très joli récit 🙂
    ça m’a remonté 9 mois en arrière pour ma fille ❤
    Félicitation à toi, à ta nouvelle étoile, à nursepapa et à ton super grand ! (ne t'a t il pas parru plus grand quand tu l'as revu ?)
    Magnifique tout simplement ❤

    1. nurselily dit :

      Merci!
      Il m’a parut géant tu veux dire!

  12. alameresi dit :

    Super ce récit ! Et comme mes plum’s, tes enfants sont nés à quelques jours d’écart!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s