Des petites recettes en vrac.

Il y a quelques temps… bon ok, quelques mois (peut-être années maintenant, vu que cet article est en brouillon depuis des moiiiis!) (je crois bien que ça fait des années) je t’avais promis de partager quelques unes de mes recettes et certaines recettes trouvées sur le net. Aujourd’hui, je tiens ma promesse (ou presque car je ne me souviens plus de toutes les recettes promises).

Oui, il était temps.

Au menu (attention, tout ne se mange pas):

  • Pâte à tartiner aux Speculoos (sans PLV).
  • Liniment au monoï
  • Lessive au savon de Marseille.

Pâte à tartiner aux Spéculoos (sans PLV)

specul

25 spéculoos
40g de sirop d’agave
50g d’amande en poudre
100 ml de « lait » d’épeautre

Je me suis inspirée d’une recette trouvée sur le net que j’ai grandement modifiée, hélas j’ai perdu le lien initial, désolée, mais c’est simple et c’est très bon, voir trop bon car ça ne reste pas longtemps dans le frigo.

Tu écrases, tu mélanges et tu manges.
(avec un mixeur ou un robot c’est plus efficace)
Simple et efficace.

 

Liniment au monoï

Le liniment c’est tout simple (et très économique) tu trouves des recettes de partout mais en gros c’est:
50% eau de chaux
50% huile d’olive
Un coup de mixeur
Voilà c’est prêt!

Moi j’avais envie d’exotisme, alors un jour j’ai remplacer l’huile d’olive par du monoï… Parfait! Enfin… si il fait plus de 25 degrés, sinon c’est tout figé!

Donc après plusieurs test j’ai trouvé ma petite recette: je mélange huile d’olive et monoï (ça le rend plus épais, sans qu’il ne se fige de trop quand il fait froid) à proportion égale.

Ce qui nous fait donc, pour 1L de liniment:
25cl d’huile d’olive
25cl de monoï
50cl d’eau de chaux

A conserver dans un récipient opaque de préférence et agiter avant d’utiliser.
(Tu peux varier un peu, mais crois moi, il faut toujours respecter en proportion plus d’huile d’olive que de monoï)

J’utilise aucun conservateur, je n’en vois pas la nécessité, ça part suffisamment vite, puisque toute la famille l’utilise (démaquillant, débarbouillage, change).

Si ça t’interesse je me fournis en monoï ici.

Lessive au savon de Marseille

J’ai trouvé une recette ici que j’utilise depuis plus de 2 ans maintenant.

Avantages:
– économique, et les ingrédients sont accessibles. J’avais fait un super calcul pour te montrer le prix de reviens de ma lessive maison (diluée comme moi je la dilue) sauf que je l’ai perdu (je suis un boulet) mais je me souviens que c’était quelques centimes le litre, oui oui sous la barre des 1€/L!
– simple, même mon mari si colle sans grogner (alors qu’il adoooore grogner)
– efficace, mon linge est aussi propre que celui du voisin (si si, je te jure on ne voit pas la différence sur la corde à linge) (faut parfois utiliser un détachant, elle est quand même pas magique non plus)
– tu sais ce qu’il y a dedans puisque c’est toi qui l’a fait.
-pas d’odeur chimico-chimique, que personnellement je ne supporte pas, mon linge sans le propre et non pas la fausse lavande ou le faux patchouli.
-pas besoin d’assouplissant.

Désavantages:
– peut laisser des traces blanches si tu en mets trop (comme toutes les lessives en fait).
– peut se figer si elle est conservée à trop basse température (il suffit de bien agiter et c’est corrigé).
– tu deviens rapidement accro et incapable de revenir vers de l’industriel.

Tu l’auras compris, les deux premiers désavantages sont minimes et faciles à corriger, et le troisième n’en est pas vraiment un. Que veux-tu? Je l’adore.

Mes conseils/astuces: 
– Il faut, à mon goût, diluer au moins 2 fois plus que ce qui est prévu dans la recette initiale, pour avoir une texture vraiment fluide.
– Les huiles essentielles ne sont pas obligatoires! Donc tu peux ne rien mettre ou fortement diminuer la dose, ça ne change rien à son efficacité. Je trouve qu’il y en a beaucoup trop dans la recette initiale, surtout si tu as un (ou des) enfant(s) en bas âge.
– Ne pas oublier de laisser de l’espace dans la bouteille, ou le bidon, pour bien agiter avant l’utilisation, c’est vraiment obligatoire!
– Si tu peux, récupère les bidons de lessive ou de soupline pour y mettre ta lessive, c’est bien pratique pour doser avec le bouchon. (Je met un bouchon par lavage).

J’espère que ça t’a plu et convaincu.

Alors quelle recette vas tu essayer? Quelle recette pratiques tu déjà?

Allez racontes-moi!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s