Super sensible

J’ai compris, depuis un moment déjà, que mon MaxiCrobe est hypersensible.

flight landscape nature sky
Photo de Pixabay sur Pexels.comde Hernan Pauccara sur Pexels.com

Une égratignure: il hurle comme si il s’était brisé un os, il est tétanisé, terrifié et mettra de longues minutes, voir des heures à passer à autre choses. Imagine quand il s’agit d’une écharde ou un pansement à retirer, il en est malade.
Du bruit: il se bouche les oreilles, s’éloigne et s’énerve quand il ne peut pas y échapper. Je l’ai vu pleurer pendant une soirée car les adultes parlaient et riaient très fort.
Une déception: bouderie dans le meilleur des cas, pleure et sanglot la plupart du temps. A presque 8 ans, il pleure encore quand on doit quitter une activité qui lui plait ou un lieu/ une personne qu’il aime. Il pleure même devant les émissions de TV car ça ne se termine pas comme il le souhaite.

Et ses émotions?
Elles éclatent comme des bulles.
Vraiment, ça fait comme une explosion, un petit volcan.

C’est dur à gérer pour lui.
C’est dur à gérer pour moi.

Mais vraiment dur, mon empathie me fait vivre les tempêtes avec lui et l’effet miroir me renvoi à ma propre enfance.
J’essai de l’écouter, de l’accompagner, de ne pas le juger comme je l’ai été enfant car je ne veux pas qu’il soit muselé, je veux qu’il s’exprime.

D’ailleurs les moqueries de ma famille, lorsque j’étais petite, ne sont-elles pas la cause de mon refus d’accepter la réalité?

On dit que les chiens ne font pas des chats… et c’est vrai, je me vois tellement en lui que s’en est perturbant.

Faut que je me l’avoue, je suis hypersensible, comme mon fils. Mes discussions et lectures récentes me conduisent vers ce constat.

Le bruit m’agresse, surtout si il est répétitif. Je ne peux vraiment pas me concentré si il y a trop de sons, trop de bruits, trop de cris, même les rires peuvent être inconfortables. Ça bourdonne dans ma tête, ça me parasite le cerveau, ça bouffe mon énergie. Vraiment ça me vide. D’ailleurs actuellement je suis épuisée car j’ai passé la journée d’hier dans le bruit des travaux.
Et avec la fatigue mes émotions sont trop fortes, surtout les négatives, je bous de colère, pour un oui comme pour un non, elle sort en éclats et en cris, comme une enfant, je me fais parfois peur, puis je me sens ridicule, stupide, minable de ne pas savoir me contrôler.
Les émotions positives c’est plus simple, j’ai appris à les exprimer, plus sainement, au fur et à mesure que je les ressens. faut dire que c’est mieux accepté par l’entourage le positif.
La lumière aussi c’est compliqué. Les panneaux lumineux brillent trop pour que je puisse les lire correctement la nuit, les néons de certains magasins sont une agression qui me mettent dans le brouillard et peuvent même me donner la nausée. Moment de solitude extrême quand il a fallu choisir les luminaires de notre maison, étant incapable de rester dans le rayon, je me suis décidée, à la troisième tentative, d’y aller avec mes lunettes de soleil.
Les odeurs n’en parlons pas. Enfin disons que si je fais ma propre lessive, que je n’utilise pas de gel douche, de shampoing du commerce ou autre cosmétique parfumé, c’est pas pour rien. Le virage vers le plus naturel coïncide avec une net diminution de mes nausées chroniques maintenant que j’y pense.
Le contact que je ne peux pas supporter dès que je suis un peu fatiguée.

Toutes ses petites choses qui me forcent à avoir mes moments de solitude régulières pour ne pas exploser, remettre en place mes idées, calmer la tempête de mes pensées qui partent dans tous les sens, me mettre dans une bulle de calme. Moments dont je manque cruellement ces derniers temps au point de surkiffer mon trajet en voiture seule pour aller faire ma rééducation du périnée.

Après je ne sais pas si mon empathie très développée est à mettre dans le même sac que l’hypersensibilité mais cette jolie pièce à double face qui m’est si utile dans mon travail, est aussi une belle croix à porter au quotidien.

frozen wave against sunlight
Photo de Hernan Pauccara sur Pexels.com

Je ne sais pas trop où je veux en venir, ni si ça sert à quelque chose d’avoir compris que je suis hypersensible. En tout cas je ne veux pas que ce soit considéré comme une faiblesse, qu’on me voit encore comme la petite fille fragile, cette étiquette (parmi tant d’autres) qui m’a trop longtemps collée et qui, encore parfois, pousse ma famille à ne pas tout me dire pour « me protéger », je ne veux pas non plus que mon Maxi souffre de cet état. Je veux qu’on se focalise sur les bons côtés de la chose comme un super pouvoir, celui d’être Super Sensible!

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je me suis reconnue en toi…et j’ai reconnu mon fils Louis en ton fils 😉 Aujourd’hui on nous a dit ce que nous savions déjà « d’instinct », c’est un « enfant précoce » qui a le droit à l’hypersensibilité qui va très souvent avec….comme moi….et c’est dur d’essayer d’expliquer à son enfant comment gérer ses émotions et sa sensibilité quand soi-même on ne maîtrise pas encore la chose 😀 😀

    1. Nurselily dit :

      Oui c’est compliqué de lui expliquer, par exemple, qu’on ne doit pas s’énerver comme ça et de le faire peu de temps après

  2. MissBrownie dit :

    Je ne sais pas si je suis hypersensible mais j’ai le même « souci » avec le bruit et la lumière. T-Biscuit lui sa sensibilité est par rapport aux odeurs, le sentiment d’injustice et les « bobos « . Un jour il hurlait qu’il allait perdre sa jambe pour un bobo au genou. Le soigner était un enfer. Il a une dent qui tient à peine dans sa bouche depuis 1 an mais refuse de la trifouiller pour la faire tomber …
    Bref je te comprends 😉

    1. Nurselily dit :

      Le coup de la dent c’est pareil ici, elles bougent pendant des mois et des mois avant de tomber car il évite précautionneusement d’y toucher

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s